Voeux de la municipalité pour 2017

Monsieur le Maire et l'ensemble des élus ont présenté leurs vœux en ce dimanche 8 janvier 2017.

Ce fut l'occasion pour M. Tieulié Pierre de s'exprimer devant ses administrés (voir discours complet) pour reprendre le bilan de l'année écoulée et les projets à venir pour 2017, sans oublier de s'attarder sur la conjoncture économique fragile de notre bassin :

"Merci d’être venus si nombreux.
C’est le moment traditionnel de convivialité de l’année.
L’ensemble des élus et moi-même vous présentons nos vœux de prospérité, santé et bonheur, que vos projets personnels et professionnels se concrétisent.
Nous avons une pensée particulière pour ceux qui nous ont quittés cette année : notamment Bernard Filhol dont nous saluons son dévouement à travers particulièrement ses 45 années de présidence au sein du Club de Rugby. Nous pensons également à M. François Guibert, qui a été omis dans la liste des décès sur notre bulletin municipal. Au nom de la municipalité, je voudrais m’en excuser auprès de vous, excuses que j’ai également présentées auprès de la famille.
Je voudrais remercier le personnel communal pour son dévouement et son action au quotidien auprès du public (accueil mairie et agence postale, garderie, cantine, activités périscolaires, etc…). Je rappelle que nous sommes une des rares communes rurales à offrir un service au public 6 jours sur 7.
Je remercie particulièrement Jean-Pierre Serieys, notre agent communal, qui démontre chaque jour sa polyvalence, et nous a concocté pour l’occasion des petits fours que nous dégusterons tout à l’heure.
Je remercie les représentants des forces de l’ordre, les gendarmes, pour leur présence en ce jour, et leur travail au quotidien pour le maintien de la sûreté et de la sécurité sur notre territoire.
Je salue le dynamisme des associations et de tous leurs bénévoles, qui animent cet esprit du « Bien vivre ensemble » si cher à Hier Un Village, dont je rappelle le succès de ce 35ième anniversaire l’été dernier. Je félicite le CAVA, qui retrouve un grand dynamisme, sous la co-présidence de Martine Blazi et Olivier Lantuejoul, avec des manifestations nombreuses, et notamment celle de l’inauguration de la statue St Vincent à Agnac le dimanche 22/01/2017. Je n’oublie pas TANA QUEST, le Club de l’Amitié qui organise son quine en cette salle cet après-midi, l’ADMR, l’ATVL, l’Atelier 6026, nouvelle association dirigée par Laurent Nicolaï, André Stengele et Colette Marin, ayant mené son projet d’installation de 2 presses lithographiques dans le local de l’ancien atelier Servières.
Enfin, je salue l’action du comité de Fêtes de Flagnac et la biennale Flagna’Art qui a montré cet été qu’elle s’inscrivait dans le notable.
Parlons de cette année 2016 exceptionnelle :
Notons une population en progression de 8% entre 2010 et 2014, la plus forte de toutes les communes de Decazeville Communauté
En termes d’urbanisme, nous observons 10 permis de construire pour nouvelle habitation en 2016, contre 1 seul en 2015
Des réalisations exceptionnelles pour 2016 :
- Les travaux du Conseil Départemental, et notamment le giratoire, dont M. Christian TIEULIE nous parlera plus longuement tout à l’heure
- Le développement économique de notre commune, notre objectif principal,
o avec l’aménagement d’une zone d’activité à la Sole (c’était un de nos engagements de campagne) sur des terrains disponibles depuis 2004, c’est la dernière ZA projetée par la Communauté de Communes de la Vallée du Lot. Un des futurs lots devrait être vendu à l’entreprise Carrier d’Almont les Junies, qui présente un projet de création de 40 emplois.
o L’acquisition du Château de la Griffoulière, un contact a été pris avec un porteur de projet qui trouve l’environnement intéressant
o L’agrandissement d’Intermarché (2ème semestre 2017)
o L’installation de 2 bornes de recharge pour véhicule électrique sur une parcelle cédée par Intermarché
o Le déplacement du Distributeur de Billets envisagé pour régler des problèmes de sécurisation
o Des projets inscrits à la banque d’investissement de Decazeville Communauté (bâtiment commercial, pôle sportif, pôle de loisirs au Port de Lacombe)
- Des aménagements tant attendus
o Assainissement du secteur de Bétonesque / Le Carbonnier
o Assainissement de la route du Cayrou et de Bellevue
o Le cheminement piétonnier le long de la route de Lacombe
o La rénovation de la salle des mariages
- Des aménagements prévus et non réalisés
o Des aménagements accessiblité et travaux de voirie devant être réalisés par les agents de la Communauté de Communes de la Vallée du Lot
- Une difficulté à traiter : le camping
o Trouver un gérant
o Des investissements sur fonds propres à venir pour la commune
Les prévisions 2017 :
- Un nouveau lotissement à la Garrigal avec 2 futurs acquéreurs
- Une aire multisports pour les enfants de l’école de Flagnac
- Une étude énergétique et un projet de chaufferie bois avec réseau de chaleur
- Une approche écologique imposée par la loi
o Produits phytosanitaires interdits
o Eclairage public
Gestion de la commune :
- Maîtrise des dépenses de fonctionnement
- Maintien des produits grâce à une évolution favorable de la population qui compense la baisse de dotation de l’Etat
- Un appui de l’Etat, du Département, de la Région, du FNADT Vallée du Lot
- Pas d’augmentation du taux d’imposition depuis 2011 (taxe d’habitation 12.37%, Foncier Bâti 18.85%)
Nouvelle Communauté de Communes de la Vallée du Lot :
- La Communauté de Communes de la Vallée du Lot avait été créée en 1993
- La nouvelle « Decazeville Communauté », c’est 12 communes, 20 000 habitants avec une densité de 106.7 hab/km²
- Les communes rurales auront enfin tout leur rôle à jouer pour le développement du bassin et ne se contenteront pas de regarder ce qui se passe
- Le développement du territoire sera différent des petits engagements locaux de chaque commune
- L’objectif principal c’est l’économie. Les sujets de préoccupation sont nombreux :
o La maternité et en suivant, l’hôpital :
 Si elle disparaît, ce sont de gros problèmes de sécurité pour les mamans, cela porte à 61 000 habitants à plus de 45 minutes, 15 000 habitants à plus de 1h de la maternité, contre 11 553 avant
 Fermer la maternité condamnerait l’hôpital et entrainerait sa fermeture définitive (500 emplois)
 Que deviendrait un territoire sans hôpital ? un désert médical car aucune attractivité pour un médecin en démarche d’installation, un désert économique car aucune attractivité pour une entreprise, nécessitant une main d’œuvre en demande de services de proximité
 Avec le collectif TOUS ENSEMBLE, c’est toute la population et tous les élus qui doivent se mobiliser Samedi 28 janvier à 15h Place Decazes, il faut être le plus nombreux possible pour faire reculer la décision de l’ARS
o La SAM, c’est 600 emplois à la clé
 Que deviendront ces personnes et leurs familles
 Quel impact pour les commerces, les communes, les écoles, la baisse du nombre de la population, etc…
 Ici aussi nous devrons nous mobiliser
On voit bien les grands enjeux économiques de notre territoire. Ce n’est pas le seul tourisme (seulement 2 mois d’activité dans l’année), qui sauvera notre territoire. Mais il contribue et permet aux habitants de bénéficier d’installations utiles à la population (telle que la véloroute).
Pour les communes, Decazeville Communauté c’est bénéficier :
- De services techniques et administratifs compétents pour monter ses projets ou pour traiter les compétences transférées :
o Assainissement,
o Réseau pluvial
o Eau potable.
La proximité immédiate de la ville siège (Decazeville) va nous permettre d’organiser notre développement et de profiter des équipements situés à moins de 6km.
Cette vision et cette stratégie, je m’y suis investi totalement depuis plus d’un an. Je continuerai à le faire au sein de chaque instance dans lesquelles je pourrai être présent.
Pour ce qui me concerne, j’ai un double challenge à relever :
- m’engager totalement dans le développement de notre commune et de notre territoire, comme je l’ai fait jusqu’à présent mais avec une volonté redoublée
- maintenir l’union au sein du conseil municipal, comme ça a été fait en 2016, car c’est bien unis et ensemble que nous pourrons réussir dans l’intérêt de la commune.
Je sais que je peux compter sur le conseil Municipal, ils savent et vous savez tous ma détermination et ma disponibilité et notre volonté de travailler dans l’intérêt des habitants.
Le moment venu, nous devrons vous rendre des comptes.
A vous tous, chers amis, l’ensemble des élus et moi-même, vous renouvelons nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2017. "

Il a donné ensuite la parole à M. JC COUCHET, ancien Président de la Communauté de Communes de la Vallée du Lot qui a laissé la place à DECAZEVILLE Communauté en fusionnant au 1/01/2017 avec l'ancienne Communauté de Communes Bassin Decazeville Aubin. M. COUCHET a informé de la continuité des projets entamés avant la fusion, avec, pour ce qui concerne la commune de Flagnac, le projet de création de la Véloroute, la création d'une passerelle pour rejoindre les rives de Livinhac le Haut toujours dans le cadre d'une liaison par voie douce, ainsi que la création de la zone d'activités de Flagnac, étroitement liée au projet d'extension de la Maison Carrier d'Almont. Enfin, il souligne le soutien apporté par la CCVL, par le biais de fonds de concours, qui ont amené 50 000€ à la commune en 2016. Il présente ses vœux à tous, et laisse la parole à M. TIEULIE Christian, Conseiller Départemental.

Celui-ci prend la parole, en excusant l'absence de Mme BUISSENGER, Conseillère Départementale, qui assiste à des vœux municipaux par ailleurs et ne peut donc être là. M. Christian TIEULIE évoque les travaux menés par le Département sur la commune de Flagnac : tout d'abord la création du giratoire, qui est en bonne voie, l'élargissement de la route d'Almont, qui est achevée mais il prend note de remarques faites à propos du revêtement glissant par endroits. Il informe que des réflexions sont en cours pour la création de la dernière partie de la déviation du bourg au niveau de l'étranglement du foirail. De manière générale, il précise que le Département se recentre désormais essentiellement sur l'action sociale, et que la compétence économique revient aux seules Région et Communauté de Communes, qui sont à même d'intervenir. Il assure toutefois qu'il sera toujours l'écoute de la population et présente enfin ses vœux de santé, prospérité à tous.

Le pot de l'amitié clôture ces interventions, c'est l'occasion d'apprécier pour la centaine environ de membres présents, les petits fours préparés par JP SERIEYS, nouvel employé communal, qui dans une autre vie exerçait ses talents culinaires dans une boulangerie - traiteur.

Accueil Nous Contacter Accès Réservé Plan du Site